En écoles secondaires


3

Des actions de terrain extrascolaires sont créées suite à la demande d’un PSE, d’un groupe SIDA communal, d’un centre de planning familial ou d’une école. Ces actions sont co-construites avec les PSE, les partenaires des groupes Sida, les enseignants et les centres de planning familial locaux. Ces actions ciblent les élèves de 3ème, 4ème et 5ème secondaire dans plusieurs communes de Bruxelles : Anderlecht (depuis 4 ans) et Ixelles (depuis 2 ans). Ces actions sont généralement ouvertes à l’ensemble des écoles de la commune. Cependant, il a été décidé de se concentrer sur les écoles techniques et professionnelles où les élèves ont des rapports sexuels précoces.

Dans chaque commune impliquée, un groupe de travail est formé autour de cette semaine de prévention.SIDA’SOS collabore avec de nombreux acteurs(différentes ASBL actives dans les groupes sida, PSE, centres de planning familial, éducateurs de rue, infirmières des PSE, les communes, CAW Mozaiek, Merhaba, AWSA Belgium, CPAS, …) sur la création des outils pédagogiques utilisés, les thématiques abordées, l’organisation des semaines de prévention, les plannings avec les écoles, … Plusieurs réunions sont organisées avec les différents partenaires du projet tout au long de l’année afin de co-construire un projet de qualité et un parcours de jeux interactif en constante évolution.

En 2015, près de 1.000 élèves en secondaires issus des écoles secondaires des communes d’Ixelles et Anderlecht ont été sensibilisés dans le cadre de l’EVRAS.

L’évaluation des actions par l’ensemble des partenaires et les retours positifs des étudiants et des professeurs nous poussent à élargir ce projet aux autres communes: Forest et Bruxelles-Ville.

Plusieurs PSE et communes suscitent de l’intérêt à organiser ce type d’actions au sein de leur commune. Nous serons ravis de les aider à la mise en concertation des acteurs et la création du projet, dans la mesure du possible et en fonction de nos capacités.

Afin que les participants ne soient pas gênés lors de leur participation aux jeux de sensibilisation, la salle est aménagée de façon à créer une intimité à chaque stand. Ils circulent par petits groupes de 2-4 personnes, qu’ils composent eux-mêmes au préalable, afin d’être le plus à l’aise possible. L’ensemble du parcours dure environ 1 heure pour un groupe de 20 personnes.

Un stand d’information accueille les jeunes afin de les informer sur le principe de la journée. Ils y reçoivent un feuillet de participation, ainsi que le leaflet informatif créé par la Plate-Forme Prévention sida afin de pouvoir répondre aux questions aux différents stands. A chaque stand, un cachet est imprimé à côté du stand correspondant. A partir de 3 stands, les élèves reçoivent un miroir, un préservatif et un nœud rouge.